Cagnotte de soutien aux forces de l’ordre

Les membres des forces de sécurité ont subi des violences exceptionnelles ayant entrainé de nombreuses blessures au cours de manifestations des gilets jaunes.

Monsieur Renaud MUSELIER, a pris l’initiative d’ouvrir une cagnotte qui avait vocation à récolter des dons que nos concitoyens souhaitaient faire au bénéfice de ces personnels blessés.

Les bénéficiaires de la cagnotte sont les personnels civils et militaires du ministère de l’intérieur et les pompiers (civils et militaires) blessés à l’occasion des opérations de maintien de l’ordre ou des opérations de secours à personne conduites dans le cadre des manifestations de gilets jaunes.

L’Amicale de la Police Nationale, la Fondation Maison de la Gendarmerie, la Fondation Louis Lépine et la Fondation Jean Moulin se sont engagés, auprès de M Muselier, à gérer le produit de cette cagnotte en toute transparence, selon les principes et modalités prévus dans une convention signée par l’ensemble des parties prenantes.

Montant et répartition des secours :

Les personnels blessés lors de la phase 2 (à partir du 8 février 2019) bénéficieront d’un secours fixe et le cas échéant d’un secours variable du même montant que celui fixé pour la phase 1 par personne éligible - et par jour d’incapacité de travail pour le secours variable. Pour cette deuxième phase de recensement, une somme globale de 350 000€ sera ainsi distribuée.

MODALITÉS DE DEMANDE DE SECOURS 

Phase 1 deuxième session  : recensement des demandes

Pour les fonctionnaires opérant sous l’autorité du préfet de police de Paris et blessés à partir du 8 février 2019, un formulaire, téléchargeable au bas de cette page, devra être complété et transmis à la fondation Louis Lépine à partir du 16/09/2019.

Les pièces jointes à ce formulaire permettront d’attribuer :
- un secours fixe, si le personnel a effectivement été blessé à l’occasion d’une manifestation des gilets jaunes au cours de la période définie ;

- un secours variable, en fonction du nombre de jours d’incapacité de travail ou d’arrêt maladie médicalement constatés le cas échéant.

Phase 2 : versement des fonds

A chaque fois qu’une demande aura été jugée recevable par la fondation Louis Lépine, celle-ci transmettra à l’amicale de la police nationale une requête de virement du montant nécéssaire au secours du personnel.

Les personnels éligibles se verront verser un secours jusqu’à épuisement des fonds dédiés à cette deuxième phase.

Les services de la fondation Louis Lépine se tiennent à votre disposition pour répondre à vos questions par courriel : pp-fll-cagnotte-soutien@interieur.gouv.fr