La Fondation Louis Lépine, fondation reconnue d’utilité publique par le décret du 25 août 1950 contribue à la gestion de l'action sociale au profit des personnels de la préfecture de police, en activités ou retraités, de l'Etat et des administrations parisiennes affectés à Paris (75) et dans les départements de la petite couronne parisienne (92,93,94) en organisant, à leur profit, des actions dans le domaine social et dans le domaine des loisirs.

Nouveaux statuts de la fondation imprimer

DE NOUVEAUX STATUTS POUR LA FONDATION LOUIS LEPINE

 

Créée et reconnue d’utilité publique en 1950, la fondation Louis Lépine a réformé en profondeur ses statuts et son fonctionnement. Ces évolutions, conduites depuis 2014 sous l’impulsion de la SDAS et du directeur de la fondation, ont abouti à la publication au Journal Officiel de la République française du 11 mai 2016 de l’arrêté du 2 mai 2016 approuvant les nouveaux statuts de la fondation.

Pourquoi ?

Les statuts ont été modifiés afin que la fondation puisse adapter sa gouvernance et ses modes de fonctionnement à un nouvel environnement juridique et budgétaire. En effet, conformément au droit, la fondation devait s’engager vers un mode de fonctionnement plus autonome et, en particulier, prendre en charge son personnel. Aussi, les agents des administrations parisiennes et de la préfecture de police qui avaient été mis à disposition de la fondation ont-ils été accompagnés, de manière individuelle, par les services de la SDAS, et réaffectés progressivement sur d’autres missions au cours de l’année 2015.

Qu’est ce que ça change ?

Cette mutation a nécessité le développement d’une billetterie en ligne intégrée au site internet de la fondation. Ce nouvel outil, qui évolue continuellement pour répondre au mieux à vos attentes, garantit aujourd’hui un meilleur accès aux prestations pour les personnels affectés dans les arrondissements éloignés du centre de Paris et dans les départements de la petite couronne parisienne.

Un accueil physique est maintenu dans les locaux de la fondation, rue Massillon, pour orienter et aider les ayants droit à utiliser ces nouveaux outils numériques et pour assurer la délivrance des prestations telles que les prêts, les colonies de vacances ou le kiosque spectacles.

Les missions de la fondation sont donc désormais recentrées sur son cœur de métier :
- l’aide et la solidarité financière vis-à-vis des agents : prêts d’honneur, prêt d’installation en début de carrière, prêt d’amélioration de l’habitat, bourses et dons ;
- l’aide au logement : gestion de quatre résidences à Paris et en petite couronne, garanties de loyer ;
- l’organisation de prestations culturelles, de loisirs et de vacances, notamment les colonies ;
- la gestion d’une médiathèque, dont les nouveaux locaux, rue Massillon, ont été inaugurés le 3 décembre 2015.
S’y ajoutent l’organisation d’événements tels que le concours de dessin et l’arbre de Noël de la Préfecture de police.

Une gouvernance équilibrée

La modification des statuts, fruit d’un important travail de concertation mené par la DRH avec les organisations syndicales, se traduit par une nouvelle gouvernance, plus ouverte et plus équilibrée.

La fondation Louis Lépine a su, avec l’ensemble des membres de son conseil d’administration et les équipes qui composent ses services, mener à bien une évolution essentielle, qui témoigne de la capacité de cette institution à s’adapter et à vivre avec son temps. Je veux remercier tous les acteurs, administration et partenaires sociaux, qui ont permis cet aboutissement, et témoigner toute ma confiance à ceux qui œuvrent, à travers la fondation, dans l’intérêt de l’ensemble du personnel de la préfecture de police.

Le préfet de police, Michel CADOT