La Fondation Louis Lépine, fondation reconnue d’utilité publique par le décret du 25 août 1950 contribue à la gestion de l'action sociale au profit des personnels de la préfecture de police, en activités ou retraités, de l'Etat et des administrations parisiennes affectés à Paris (75) et dans les départements de la petite couronne parisienne (92,93,94) en organisant, à leur profit, des actions dans le domaine social et dans le domaine des loisirs.

Prêt imprimer

Les personnels de la préfecture de police peuvent bénéficier de prêts (à taux zéro ou à taux préférentiels) accordés par la fondation Louis Lépine.

Qui peut faire une demande ?

Les personnels employés par la préfecture de police, en activité ou retraités, de l’Etat et des administrations parisiennes, affectés à Paris (75) et dans les départements de la petite couronne parisienne (92,93,94).

Pourquoi une réforme des prêts de la fondation Louis Lépine ?

La réforme des prêts est le fruit d’une réflexion approfondie, engagée à l’automne 2016, à laquelle ont pris part les représentants des bénéficiaires. Ces travaux ont abouti à l’adoption d’un nouveau réglement des prêts adoptés par le conseil d’administration de la fondation le 20 mars 2017. Cette réforme entrera en application le 1er octobre 2017.

Cette évolution poursuit l’objectif d’offrir aux ayants droit de la fondation Louis Lépine des prestataions de prêts qui répondent au mieux à leurs besoins, dans le cadre réglementaire défini pour les associations et fondations (article L.511-6 du code monétaire et financier).

Des prêts adaptés aux besoins des agents

La fondation propose un large panel de prêts sociaux destinés à accompagner et soutenir les agents dans les moments où ils en ont le plus besoin. Chaque prêt répond à un motif d’ordre social clair, donc à des besoins sociaux. En fonction de la situation rencontrée, l’ayant droit sera orienté vers un prêt avec des conditions financières adaptées à sa situation personnelle et à ses ressources.

Deux types de prêts sont proposés aux ayants droit :

Les prêts sociaux à taux zéro (PSTZ) destinés à répondre à des situations difficiles ou à couvrir des frais de première nécessité.Ces prêts sont sans intérêt et sans aucun frais de gestion.

Les prêts sociaux à taux préférentiels (PSTP) destinés à financer des dépenses de la vie quotidienne (scolarité, permis de conduire, santé) ou à améliorer le cadre de vie (déménagement, travaux, frais locatifs, auto/moto).

 

Les services de la fondation Louis Lépine se tiennent à votre disposition pour étudier le prêt social correspondant à vos besoins.

  Un crédit vous engage et doit être remboursé.
 Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager