Fondation Louis Lépine
La Fondation Louis Lépine, fondation reconnue d’utilité publique par le décret du 25 août 1950 contribue à la gestion de l'action sociale au profit des personnels de la préfecture de police, en activités ou retraités, de l'Etat et des administrations parisiennes affectés à Paris (75) et dans les départements de la petite couronne parisienne (92,93,94) en organisant, à leur profit, des actions dans le domaine social et dans le domaine des loisirs.

La fondation imprimer

Les missions et les valeurs de la fondation.

La fondation Louis lépine oeuvre à l’action sociale de la préfecture de police de Paris depuis 1950.

Animée par des valeurs de solidarité, d’équité et d’accessibilité, elle est engagée dans les missions suivantes :

  • l’aide et la solidarité financière : prêts sociaux, bourses aux orphelins, dons aux familles des personnels victimes du devoir,
  • l’aide au logement : gestion de résidences et garanties de loyer,
  • l’organisation de prestations culturelles, de loisirs, de vacances, notamment les séjours jeunes.

Public ou privé ?

La fondation Louis Lépine, reconnue d’utilité publique à sa création, est une personne morale de droit privé chargée d’une mission d’intérêt général. Ses salariés relèvent du code du travail. Elle met en oeuvre des prestations sociales "conformément aux objectifs fixés par le préfet de police" (article 1er des statuts du 2 mai 2016).

Gouvernance de la fondation

Le conseil d’administration de la fondation est composé de trois collèges :

  • six membres de droit représentant le ministère de l’intérieur, la préfecture de police et la Ville de Paris ;
  • quatre personnalités qualifiées ;
  • six représentants syndicaux.

Le conseil d’administration règle par ses délibérations les affaires de la fondation. Il vote les budgets et approuve les comptes.

Le président de la fondation est élu parmi les membres du conseil d’administration.

La fondation en quelques chiffres